AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

S’il est nécessaire de dénoncer et d’alerter face à des situations critiques…il est aussi bon d'informer et de sensibiliser. De nombreuses actions étaient à relever, en avril: concert, festivals, conférences, pièce de théâtre, BD... Elles touchent à plusieurs domaines du "développement durable" dont les problématiques sont, par essence, transversales.

   

Les marchés du terroir de Tahiti, déjà organisés par la chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire (CAPL) à Papeete et Punaauia, se déroulent aussi maintenant à Taraiapu Ouest. La première édition a eu lieu le 5 avril.

Un premier marché du terroir à Taiarapu-Ouest (TNTV)

Pour la deuxième année consécutive, la commune de Papara a organisé le Festival du uru et du taro. Le Festival du uru, créé en 2013 par la CAPL, a pour objectif principal de promouvoir l’utilisation des produits de l’arbre à pain, et notamment le fruit à pain (‘uru, maiore, mei) comme alternative à l’importation de céréales, et source d’exportation à long terme. Le taro y a été adjoint en 2018.

Un festival pour découvrir les différentes variétés de uru et de taro (Polynésie 1ere)

Un festival du uru et du taro à Papara - La Dépêche de Tahiti

Deuxième édition du Festival du ’uru et du taro (La Dépêche)

Le festival du uru et du taro revient à Papara - Tntv

L'artiste plasticien Jean-Paul Forest était invité à intervenir dans un cours de licence de géographie à l'université de la Polynésie française, le 15 avril. Il a répondu à l'invitation d'Anthony Tchékémian, maître de conférences en géographie et urbanisme pour "donner une autre conception de l'utilisation de l'image du paysage, pas documentaire mais subjective". Un paysage se lit en fonction d'une époque et d'une culture… Lire un paysage, c'est l'interpréter. Et donc savoir comment composer harmonieusement avec lui pour y organiser des activités humaines.

Jean-Paul Forest : "Tout point de vue est culturel" (Tahiti Infos)

 

Les 19 et 20 avril, la compagnie Grand angle a présenté « Cornu Copiae ou l’imposture du frigo » au petit théâtre de la Maison de la culture, à Papeete. Un seul en scène qui se classe dans le genre "anticipation". La pièce de théâtre raconte l’histoire d’un homme après l’effondrement de la civilisation post industrielle. (…) Face à une société en mal d’avenir, cette pièce envisage probablement le pire pour nous permettre de construire le meilleur. La fin du monde n’arrivera pas ? Cette vérité nous appartient.

Une pièce originale sur l'effondrement de la civilisation post-industrielle au Petit théâtre (Tahiti Infos)

À Raiatea, les élèves du lycée professionnel protestant Tuteao a Vaiho se sont mobilisés avec les enseignants pour mettre en avant leur projet "Eco-Art". Une journée où il était surtout question d’agir pour réduire l’empreinte écologique. Le thème de cette journée était : "l’éducation, la clé de mon avenir".

Une journée éco-art au lycée professionnel de Raiatea (TNTV)

 

La classe de 35 du collège de Tipaerui a imaginé collectivement un scénario de BD sur un thème environnemental fort, puis chaque élève en a dessiné un élément. Le dessinateur de presse Munoz a fait le montage final en rassemblant chaque élément.

Une classe de troisième crée une bande dessinée écolo (Tahiti Infos)

A l'occasion de la journée « Vahine Tu as des talents », organisée à l’Assemblée le 26 avril, l’Union des femmes francophones d’Océanie a souhaité mettre en avant huit femmes polynésiennes qui se distinguent dans leurs domaines d’activités. Parmi elles, Noëlyn Faussane, la jeune créatrice de la première épicerie en vrac polynésienne, autrement dit un commerce sans emballage pour tendre vers le « zéro déchet ».

Noëlyn Faussane, une pionnière (Tahiti Infos)

 

Les jardins partagés de Arue, baptisés Hotu Ora no Erima, se refont une beauté. Pour marquer les sept ans du concept, un livret est en cours de réalisation. Au fil des pages, le lecteur pourra découvrir comment les jardins partagés de Erima ont vu le jour, mais aussi obtenir des renseignements utiles sur les jardins partagés, les jours et les horaires de visite, les objectifs, les techniques employés pour cultiver des légumes bio et même une recette pour réaliser de l’engrais naturel. Le livret de 12 pages sera distribué lors des visites guidées sur place. Il sortira des rotatives au mois de mai avec une première distribution officielle fin mai, lors de la réouverture des jardins partagés suite à ces travaux.

Les jardins partagés se refont une beauté, à Arue (La Dépêche)

 

L’Assemblée de Polynésie française et le ministère de l’Education, de la jeunesse et des sports organisaient, les mercredi 3 et jeudi 4 avril à l’APF, l’assemblée des représentants juniors de la Polynésie française (ARJPF). Les 57 classes participantes originaires des cinq archipels, ont travaillé plusieurs mois à l’élaboration de propositions de textes délibératifs et de questions orales adressées au ministre de l’Éducation et au président de l’Assemblée. Parmi les productions des élèves, deux textes ont été sélectionnés portant sur « Le tri sélectif des déchets dans les écoles et les établissements scolaires de la Polynésie française » et « La lutte contre le cyberharcèlement ». Une heureuse réaction pour lutter contre la pollution physique et la pollution psychique… Le cyberharcèlement, tout autant que l'indifférence face à la gestion des déchets, ne contribue pas à l'émergence d'une société harmonieuse, soucieuse de l'humain et de l'environnement ! 

Le cyberharcèlement et le tri sélectif étudiés par les représentants juniors (Tahiti Infos)

Cyberharcèlement, tri des déchets... les représentants juniors à l'assemblée (TNTV)

Combattre le cyber-harcèlement par le « bonheur » (Radio 1)

Le cyber harcèlement : fléau de plus en plus répandu (Polynésie 1ere)

Cyber-harcèlement et tri des déchets : les textes des représentants juniors (Polynésie 1ere)

 

Pour rappel, fin mars, était organisée à Papeete la première édition du Ti'a Fenua Eco Durable Expo Market, à l'occasion de l'événement Earth Hour. Forte du succès de ce premier opus, la Chambre de commerce planche déjà sur une seconde édition qui pourrait être associée au Village de l'Alimentation et de l'Innovation. La date de la saison 2 de Ti'a est déjà fixée… ce sera le 28 mars 2020, jour de la prochaine Earth Hour !

Succès prometteur pour Ti'a, le 1er Salon éco durable du fenua (Tahiti Infos) 

 

Le 6 avril, s’est tenue à la mairie de Taravao une réunion dans le cadre du projet "Surveillons les mangroves de Polynésie française ensemble". Un projet initié par la FAPE qui devrait permettre de réaliser une cartographie des mangroves de l’archipel de la Société, et mettre en lumière l’impact de ces mangroves sur l’écosystème et la végétation indigène. Bien que présente naturellement dans les îles du Pacifique Sud-Ouest (Nouvelle-Calédonie, Fidji, Samoa, Tonga, Wallis et Futuna), la mangrove n’existait pas en Polynésie française avant l’introduction du palétuvier Rhizophora stylosa sur l’île de Moorea dans la première moitié du XXe siècle. Plusieurs réunions d’information publiques suivies de sorties sur le terrain sont programmées afin de recruter et de former des bénévoles qui surveilleront activement la mangrove de leur île par la suite.

Une visite guidée au sein d'une mangrove (Polynésie 1ere)

Les habitants de Taravao réunis pour parler des mangroves (TNTV)

Les mangroves de la Société placées sous surveillance (Tahiti Infos)

 

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...