AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Beaucoup d’habitants de Tahiti sont déconnectés de la réalité agricole. La nourriture n’arrive pourtant pas toute seule dans leurs assiettes. Production locale, circuits courts, suivi de la qualité… autant de considérations qui doivent interpeller les consommateurs s’ils veulent participer à l’élaboration d’une économie vraiment « durable ». 

 

Il a fallu planter et cultiver fruits et légumes. La deuxième édition du Fa'ati Fa'a'pu organisé le 10 novembre par la Chambre d’agriculture et de la pêche lagonaire (CAPL) avait pour objectif de faire découvrir à la population les fa’a’apu polynésiens, de sensibiliser les consommateurs aux méthodes de production des produits agricoles et d’élevage et de promouvoir les métiers d’agriculteur et d’éleveur. Ce concept s’apparente à une journée portes ouvertes des exploitations agricoles et d’élevage, afin de faire découvrir à la population les fa’a’apu polynésiens, de sensibiliser les consommateurs aux méthodes de production des produits agricoles et d’élevage et de promouvoir les métiers d’agriculteur et d’éleveur.

Mieux comprendre l'agriculture au fenua avec la 2e édition du Fa'ati Fa'a'pu (TNTV)

Comment bien manger et rester en bonne santé ? C’est un sujet qui a interpellé le conseil municipal de Taputapuatea. Avec son projet A tanu maitai lancé en 2007 et l’accompagnement des agriculteurs pour une culture naturelle, la commune est devenue la référence dans le domaine.

Raiatea : agriculture bio, inaugurations et manifestation au programme de la tournée gouvernementale (TNTV)

Les consommateurs qui souhaitent pouvoir trouver des légumes, des fruits ou des tubercules cultivés selon les pratiques de l’agriculture biologique, et garantis comme tels, sont de plus en plus nombreux en Polynésie française. Cette tendance est encore marginale mais prend une ampleur réelle.

Du 12 au 16 novembre, l’association SPG Biofetia, a organisé une session de formation aux audits de contrôle en agriculture biologique qui a rassemblé une cinquantaine de personnes, agriculteurs et consommateurs.

Producteurs et consommateurs formés aux audits: pour une agriculture biologique contrôlée (biofetia.pf) 

La fabrication de compost est l’un des fondamentaux pour une agriculture naturelle. C’est aussi une manière intelligente de gérer les déchets verts, plutôt que de les brûler…

Le compostage, LA solution "magique" pour réduire ses déchets (Tahiti Infos)

La 5Conférence économiqueétait organisée par la vice-présidence du 12 au 14 novembre. Parmi les secteurs prioritaires à encouragerles participants ont mis en avant la filière du bio et ont proposé d’instaurer un "dispositif incitatif pour développer la filière du bio et diversifier les sources de financement". "À l'instar de la taxe sur le sucre, on peut introduire une taxe sur l'utilisation des pesticides, qui affectent la santé des ménages", a noté Vincent Fabre, du Medef. Pour encourager le secteur des énergies vertes, les participants proposent aussi "un coup de pouce fiscal pour favoriser l'autonomie énergétique" et de "développer des filières pour la récupération et le traitement des déchets verts".

Conférence économique : une taxe sur les pesticides proposée (Tahiti Infos)

« La filière polynésienne de l’apiculture bénéficie d’un environnement sanitaire très favorable à son développement par rapport à la situation mondiale où des maladies sévères telles le varroa, le syndrome d’effondrement des colonies, ou encore les phénomènes d’intoxications aux pesticides, qui sont à l’origine de mortalités majeures des abeilles, et que nous ne connaissons pas en Polynésie française (…) Néanmoins l’intensification de l’activité et des échanges de matériels apicoles en Polynésie française rend difficile le contrôle absolu de la propagation des maladies sur un territoire aussi vaste que l’Europe, malgré la réglementation en vigueur. Le ministre souhaite saisir cette occasion pour en appeler à nouveau à la responsabilisation des apiculteurs, qu’ils soient professionnels ou amateurs, dans le transfert des ruchers et produits apicoles entre nos archipels ». (extrait d’un communiqué du gouvernement)

La protection de la santé des abeilles locales reste un enjeu majeur (Tahiti News)

Apiculture : une filière à l'épreuve (Tahiti Infos)

Abeilles en danger : le miel de Taha'a contaminé par la loque américaine en vente à Raiatea (TNTV)

Apiculture : du rififi dans les ruches (Polynésie 1ere)

Loque américaine : les apiculteurs de Raiatea et de Taha'a veulent des réponses (TNTV)

Aides allouées pour sortir de l’indivision, infestation des ruches par les parasites et colloque international dédié aux plantes aromatiques et médicinales : un point avec le ministre de l’économie verte et du domaine.

Tearii Alpha : nous avons toutes les plantes autres que le cannabis à développer (Polynésie 1ere)

Promouvoir les produits issus d'une agriculture la plus naturelle possible, mettre en valeur les acteurs de la culture biologique et mettre en relation les producteurs et consommateurs concernés par une agriculture responsable : ce sont les objectifs du Marché Naturequi a lieu une fois par mois, à Papeete : le deuxième samedi de chaque mois, de 8h à 13h, sur la Promenade de Nice au pied du Centre Vaima.

Marché nature : promouvoir les produits d'une agriculture naturelle (Polynésie 1ere)

La nourriture n’est pas que question de quantité et de calories ingérées. Prendre conscience de l’importance de l’alimentation et promouvoir le goût des aliments de qualité dès le plus jeune âge, c’est l’ambitieux projet de Manihini Lefoc (consultante en alimentation santé et initiatrice du Village de l'alimentation et de l'innovation), porteuse du projet des classes du goût pour les enfants du fenua

Éduquer le palais des enfants avec les "classes du goût" (TNTV)

Faire attention à son alimentation ne rime pas avec ennui dans l'assiette. Ce peut être aussi l’occasion d’entretenir sa santé de manière ludique. Maeva Sheltonvient de publier un nouveau livre de recettes pour garder la ligne. Elle y fournit des conseils pour apprendre à mieux se nourrir.

Les recettes de Maeva Shelton pour garder la ligne (Tahiti Infos)

Et, si possible, consommons « local ». Feuilles de taro, de patates douces, de menthe, de ginseng ou de potiron : découvrez cinq recettes à base de plantes et de feuilles que l'on trouve au fenua !

5 recettes à base de plantes du fenua (Polynésie 1ere)

Du lundi au vendredi à 11h55, Polynésie la 1ère propose une nouvelle recette à base de plantes oubliées ou peu connues ! Les recettes sont ensuite à retrouver en replay ICI

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...