AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

Droit

  • Conséquences des essais nucléaires : un sujet toujours sur le grill

    Les associations continuent à agir pour une meilleure reconnaissance de leurs conséquences sanitaires et environnementales. Pour elles, la notion de « risque négligeable » doit être supprimée de la Loi Morin. Retour de Bruno Barillot à la tête du COSCEN. Après François Hollande, Alain Juppé, en visite à Tahiti, amorce une « conversion » du discours officiel. 

  • Un représentant des associations, qui plus est de protection de l'environnement, élu à la tête du CESC

    Actuel président de la Fédération des associations de protection de l'environnement (FAPE), Winiki Sage a été élu président de l'institution qui représente la société civile au sein des institutions  de la Polynésie française : le Conseil Économique, Social et Culturel (CESC). Il entend faire reconnaître le rôle important que jouent celles-ci dans la vie publique.

  • COP 21 : Les accords du Bourget pourront-ils être tenus ?

    Nous sommes en pleine saison chaude et, cette année en Polynésie française, celle-ci s'avère d'une tendance plus élevée que les normales saisonnières, au moins dans les îles de la Société. 2015 s’est aussi avérée en France la 3e année la plus chaude depuis 1900. Est-ce le signe indubitable du changement climatique ?

  • Punaauia veut veiller sur sa faune aquatique

    Le conseil municipal de Punaauia a récemment  validé la mise en place d’un comité de surveillance des espèces animales marines et d’eau douce. Parallèlement, la commune a  finalisé son projet de zones de pêche réglementées (ZPR) et attend sa validation par le Pays.

  • Ondes électromagnétiques le CESC veut une révision de la proposition de loi

    Le CESC s’est saisi de la proposition de « loi du Pays » du représentant à l’APF Antonio Perez dont la vocation est de protéger la population de l'impact des ondes électromagnétiques. Ce texte a été jugé imprécis et parfois même contre-productif et les représentants de la société civile s'interrogent sur la nécessité de ce texte. Cette problématique devrait cependant être prise au sérieux.

  • Premier sommet des ministres de l’Énergie des Pays et Territoires d’Outre-mer

    Les 16 et 17 juin derniers, s'est tenu à Bruxelles le premier sommet des ministres de l'Energie des Pays et Territoires européens d'Outre-Mer. Un événement organisé par l’Association des Pays et Territoires d’Outremer (OCTA) avec le soutien de la Commission européenne. En vue, une stratégie de réduction de la dépendance envers les combustibles fossiles.

  • Colloque au Sénat sur les incidences du réchauffement climatique pour le Pacifique

    Un colloque a été organisé le 9 juin par le groupe d'amitié France-Vanuatu-Îles du Pacifique du Sénat en partenariat avec la délégation permanente de la République de Palau auprès de l'Unesco. Étaient abordés deux questions : quel avenir pour les îles du Pacifique face au dérèglement climatique ? Comment concilier croissance et protection des écosystèmes océaniques ? 

  • Les associations polynésiennes de protection de l'environnement veulent être entendues

    Une réunion a rassemblé, mercredi 3 juin à la mairie de Punaauia, plusieurs associations de protection de l’environnement. Leur objectif : s'entendre et préciser les termes de leurs inquiétudes et de leurs exigences avant la rencontre prévue le mardi 9 juin avec le président Edouard Fritch et son gouvernement.

  • Changement climatique : afin de préparer la COP21, la Polynésie française accueille le « Polynesian leaders Group » (PLG)

    Ayant pour objectif de préparer la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (C0P21/CMP11) qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, la Polynésie française accueillera une conférence du « Groupe des Leaders Polynésiens » (PLG - Polynesian Leaders Group) à la mi-juin, précise le communiqué du Conseil des ministres du 27 mai.

  • Loi sur le renseignement : un texte liberticide ?

    Le projet de loi sur le renseignement que les députés ont voté dernièrement à l'Assemblée nationale ne laisse pas d'inquiéter.  Demain, n'importe quel gouvernement autoritaire aura-t-il ainsi un outil idéal pour museler toute opposition sous prétexte de garantir la sécurité publique ? Deux députés sur les trois députés polynésiens ont voté pour ce projet de loi. Une menace sur la liberté d'expression ?

    Ce texte qui a été voté par une très grande majorité des députés doit être présenté au Sénat à partir du 20 mai. Quel sera le vote des deux nouveaux sénateurs élus récemment  par les grands électeurs polynésiens ? Les uns et les autres pourront-ils justifier leur vote ?

     

  • Réchauffement climatique : les pays du Pacifique souhaitent un accord universel et contraignant

    Le directeur général du Programme Régional Océanien de l'Environnement (PROE), David Sheppard, a tenu une conférence de presse, le 17 avril à la Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris, à l'occasion de la préparation de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (dite COP 21) qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre. Malgré des dossiers encore en suspens, un accord puissant est souhaité par cette organisation intergouvernementale qui compte 26 Etats et territoires membres dans le Pacifique. Ceux-ci sont particulièrement concernés par la montée du niveau des océans qui en est la conséquence.

  • Réchauffement climatique : la majorité des pays tarde à engager des mesures

    Seuls 33 pays sur 195, dont les Etats-Unis et ceux de l'Union européenne, ont livré, avant la date butoir du 31 mars, leur « contribution nationale » à l'objectif de limitation du réchauffement fixée par la CNUCC. Il semble pourtant y avoir urgence. L'année 2014 aura bien été la plus chaude jamais enregistrée sur la terre, une tendance qui se poursuit…  

  • Assemblée nationale : Les députés interdisent les pesticides tueurs d'abeilles

    Jeudi 19 mars, l'Assemblée nationale a voté un amendement qui interdit pour de bon les pesticides néonicotinoïdes tueurs d'abeilles sur le sol français ! « Si l'amendement est confirmé par le Sénat, c'est tout le travail que nous avons mené ensemble ces deux dernières années qui est récompensé », explique l’association Pollinis dans un communiqué.

  • La création de l'agence pour la biodiversité votée à l'Assemblée nationale

    L'Assemblée nationale a voté, mercredi 18 mars, la création de l'Agence française de la biodiversité (AFB). Selon ce texte qui reconnaîtt que 80 % de la biodiversité française se situe outre-mer, cinq sièges supplémentaires ont été attribués à des représentants « de chacun des cinq bassins écosystémiques ultramarins ».

  • Projet de loi pour la création d’une Agence nationale de la biodiversité

    Près de quarante ans après la loi de protection de la nature de 1976, un projet de loi doit notamment permettre la création d'ici la fin 2015 d'une Agence nationale de la biodiversité, promise par François Hollande lors de la première conférence environnementale en 2012.

  • Actualisation par l'UICN de la liste rouge des espèces végétales terrestres endémiques de Polynésie française

    Afin d’appuyer le programme de conservation des espèces végétales menacées de Polynésie française initié entre 2006 et 2008, la direction de l’Environnement a engagé en 2012 un travail de coordination pour aboutir à la révision de la liste des espèces végétales endémiques de la Polynésie française, selon les critères de l’UICN.

  • Le préjudice écologique bientôt inscrit dans la loi française

    La garde des sceaux s'engage à instaurer dans le code civil le principe de responsabilité environnementale, indique Le Monde dans son édition du 12 février. Concrètement, explique le quotidien du soir, il s'agit de mieux prendre en compte, lors d'une catastrophe écologique par exemple, les dommages causés à la nature sauvage.                                                                                                                                                                                                                      

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...