AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

Culture

  • Un autre regard sur la présidentielle

     

    Le mois de mai a été marqué par la tenue des élections présidentielles. Comme l’a malheureusement montré un sondage IFOP/WWF,  l’environnement a semblé le grand absent des débats publics. L’ONG Green Peace a néanmoins décidé de décrypter et commenter les principales composantes environnementales des différents programmes des candidats.

  • La culture à l’écoute de l’environnement

     

    On constate progressivement une mobilisation pour valoriser les savoirs traditionnels de préservation de la nature. Cycles du temps, rahui, oiseaux endémiques… au cœur d’initiatives éco-culturelles.

     

  • 2emes Assises Eco Ecole : la pédagogie du développement durable dès la maternelle

    Le mercredi 19 avril dernier, Fedescol a organisé les 2e assises Eco Ecole de Polynésie française avec le soutien du ministère de l’Éducation, de l’ADEME, de FENUA MA et de la DGEE. Lancé il y a cinq ans, ce dispositif de pédagogie du développement durable prend de plus en plus en plus d’ampleur. 

  • La culture au service de l’environnement

     

    La protection de l’environnement passe aussi par des événements culturels, voire sportifs. Le passage de la pirogue hawaïenne à Tahiti et Raiatea, après un voyage de trois ans pour la protection des océans et des cultures autochtones en est un exemple, parmi d’autres, plus modestes.

     

  • 3e édition d’Alternatiba Tahiti

    Face au réchauffement climatique et à la destruction de l’environnement, il est possible d’adopter des solutions au quotidien pour un monde plus humain, convivial et solidaire. C’est ce qu’ont voulu démontrer, les 10 et 11 mars, les 25 étudiants d’une classe Info-Com de 3e année de l’ISEPP qui ont pris le relai de l’association Colibris Tahiti pour l’organisation de la 3e édition d’Alternatiba Tahiti.

  • Organisation du premier Festival Digital de Tahiti

    Le premier festival du numérique en Polynésie, le Digital Festival Tahiti 2017, s’est déroulé  du 16 au 18 mars à la CCISM. Si cela présage des opportunités commerciales, un potentiel de développement économique et des opportunités de communication et d'apprentissage… qu’en est-il de l’incidence sur notre mode de vie ?

     

  • Un Ecoquiz en ligne pour les élèves du primaire et du secondaire

    Fedescol, initiative de la plate-forme Colibris Tahiti, organise depuis le 9 janvier et jusqu'au 10 février un éco-quiz en ligne avec les établissements scolaires engagés dans une démarche de labellisation Eco-Ecole. Ceux-ci ont à répondre chaque semaine à 10 questions concernant le développement durable (3 niveaux de question). Le 7 mars, ceux qui auront le mieux répondu seront récompensés.

  • Petite revue de presse dédiée à la biodiversité

    Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Tant au niveau des océans que du patrimoine terrestre. La Polynésie, ses archipels établis au sein du Pacifique, se doit d'y être attentive.

  • Makatea, la Pointe Tata’a : deux projets, deux sujets de discorde

    Au mois de novembre, des associations étaient montées au créneau pour contrer des projets qu’elles estiment menaçant l’écologie et la culture polynésienne. C’est le cas du projet de relance de l’exploitation du phosphate, sur l’île de Makatea,  et de celui de résidence sur la Pointe Tata’a, à Faa’a. De nouvelles informations sur ces sujets.

  • La planète ne doit pas être assassinée sous prétexte de traditions, d’habitudes ou de normes sociales

     

    Il faut bien le reconnaître, si Noêl est au départ une fête religieuse, c'est devenu au fil des ans un grand moment "commercial" favorable à une hyperconsommation qui va aussi laisser de côté un bon nombre de déshérités. Papiers cadeaux et emballages  vont aller saturer les poubelles. Quant aux jouets et sapins en plastique "made in China", ils vont aller dans quelques mois rejoindre les décharges sauvages... Ne parlons pas des milliers de kilomètres parcourus pour apporter ces objets fabriqués dans les usines continentales. Oublions aussi la souffrance des millions d'animaux qui, de par le monde, vont être l'objet d'un abattage industriel forcené...

  • Petite revue de presse centrée sur la vie en société

    Écologie et économie ne sont pas les seuls secteurs à considérer dans l'émergence du développement durable (soutenable) du fenua. Le rôle des relations sociales est souvent méconnu. La misère, les inégalités entre hommes et femmes, la maltraitance… sont des plaies à guérir. La santé mentale et le lien aux racines culturelles ou l'ouverture au monde - sont aussi des domaines à prendre en compte. Au-delà du fait divers, une certaine actualité doit nous interpeller. Reflets d'un mois de novembre riche en informations, voici un florilège d'articles publiés par les médias locaux - classés par ordre chronologique de parution.

  • Projets industriels et touristiques : les associations veulent avoir leur mot à dire

    Projet de ré-exploitation du phosphate de Makatea ; reprise d’un projet de résidence sur la colline de la Pointe Tata’a, à Faa’a ; extension de l’hôtel The Brando, à Tetiaroa ; projet d’Ecoparc dans la vallée de Papenoo : des associations montent au créneau pour défendre une vision « durable » du développement économique. Petite revue de presse. 

  • Des associations actives dans leur contribution au développement durable

    Protection de l’environnement, responsabilité des entreprises, initiatives pour l’amélioration de la vie, recyclage… des associations polynésiennes sont en pointe dans différents domaines pour promouvoir une vie plus responsable, plus solidaire et plus écologique.

  • Ecoparc : Haururu rejoint les associations qui disent non au projet

    Ayant jusqu’alors accepté d’assister aux réunions du comité de pilotage  du fait de son insertion ainsi que de celle du village de Fare Hape dans l’organigramme des concepteurs d’Ecoparc, l’association a participé, le 13 août, à la marche organisée par une douzaine d’associations pour dire non à ce projet privé soutenu par le gouvernement.

     

  • La culture au service de la protection de l’environnement et du développement durable

     

    La protection de l’environnement passe par la culture et par l’éducation. Plusieurs initiatives ont permis, en juin, de proposer des réflexions ou de favoriser une sensibilisation à une meilleure prise en compte de la biodiversité. Ou encore à éclairer la problématique de la gestion des déchets.

  • Un vingtième établissement scolaire labellisé Éco École en Polynésie française

     

    Vingt établissements scolaires sont aujourd’hui labellisés parmi les 38 qui participent en Polynésie française à la démarche du réseau Éco École. Ce label récompense ceux qui ont rempli des conditions d’engagement concret en faveur d’un fonctionnement éco-responsable et intègrent l’enseignement au développement durable (EDD) dans leurs pratiques pédagogiques. Le collège Notre-Dame des Anges (NDA) de Faa’a est le vingtième à avoir rejoint à la mi-juin ce réseau.

  • Journée de l'environnement : un rendez-vous pour le public au Musée de Tahiti

    Cette journée, promulguée par le PNUE, (Programme des Nations Unies pour l'Environnement), est célébrée depuis de nombreuses années et soulève régulièrement les questions essentielles de la protection de l'environnement et ses conséquences sur la qualité de vie des populations et l'avenir écologique de la planète Terre. Au fenua, cette année, elle a été célébrée le 5 juin dans les jardins du musée de Tahiti et des îles. L'objectif : sensibiliser le public à la protection de la nature.

  • Le label éco-école fait des émules

    Le collège Notre-Dame des Anges de Faa’a a obtenu en juin le label d’éco-collège sur la thématique “déchets”. Ce collège de Tahiti travaillera l’année prochaine sur la thématique liée à la santé et à l’alimentation. Il rejoint la quarantaine d'établissements scolaires associés à ce réseau.

  • Mobilisation citoyenne autour des valeurs du « changement »

     

    Ces dernières semaines, à Tahiti, plusieurs initiatives ont vu le jour. Les rencontres Après « Demain » avec les Colibris-Tahiti, les Green Zone Days et la naissance du mouvement citoyen Tahiti Nui Debout. Le film « Demain » projeté en salle à Papeete pendant plus d’un mois, a été l’occasion d’une prise de conscience pour certains. Pour d’autres, il a été prétexte à se rencontrer afin d’avancer dans la perspective que « nous sommes le changement ».

  • Toujours contesté par la population : le projet d’Ecoparc dans la vallée de Papenoo

    Lancé à la fin de l’année dernière, ce projet est soutenu par le ministre du Tourisme. Mais il est loin d’avoir l’assentiment des associations de la vallée. Le comité de pilotage mis en place peine à trouver un consensus pour le développement de cette initiative privée. Une marche dans la vallée a même été organisée pour affirmer l’opposition de la population.

  • Imaginer, projeter, montrer : Demain sera ce que nous en ferons

    Le film "Demain" en salle à Papeete ; Un appel à projets écologiques avec le programme Best 2.0; Une expo de photos et un documentaire ; Un thème de réflexions ; Des étudiants qui imaginent le futur. Culture et économie peuvent faire bon ménage pour promouvoir le développement durable.

  • Polémique autour du projet de grande réserve marine aux îles Australes

    Cela faisait  deux ans  que les 6000 habitants des Australes discutaient autour d'un projet important à leurs yeux : créer une grande Aire Marine Protégée (AMP) autour de leurs îles. Début avril, ils ont sollicité une audience auprès du gouvernement d'Édouard Fritch. Qui n'a pas le même avis sur le sujet, préférant la mise en place d'une "d'Aire Marine Gérée" sur toute la ZEE polynésienne.

     

  • Moorea, vallée d'Opunohu : deux projets alliant tourisme, culture et écologie

    Un musée écologique bientôt en construction dans la vallée d’Opunohu. Cette vallée de Moorea accueillera aussi un parcours ethno-botanique qui devrait permettre de mettre en valeur et de protéger l’ensemble naturel remarquable de ce domaine qui est aussi un site archéologique de premier plan.

  • La communication au service du développement durable

    Plusieurs événements ou initiatives ont été déployés à Tahiti pour la sensibilisation de la population à la protection de l’environnement ou à une vie sociale plus harmonieuse : Journée mondiale de l'eau, des maru maru sauvés, réinsertion des jeunes par l'écologie, Label Hina et JT vert sur TNTV, des lycées branchés écolos, la 3e édition de TedXPPT...

     

  • Se former pour transformer la société

    Imaginons et préparons des lieux écologiques et solidaires en Polynésie française. Colibris Tahiti se fait le relai d'une initiative du Mouvement Colibris qui a lancé en février une formation en ligne afin que chacun puisse travailler sur la conception du projet de ses rêves et disposer d'un cadre pour le lancer et participer activement au réseau "Oasis" de Colibris.

  • AvA-Infos 2016 : le site participatif du développement durable en Polynésie

    Depuis plus d’un an, AvA-Infos sélectionne dans l’actualité polynésienne les informations liées aux problématiques environnementales et sociétales posées par sa transition vers un développement durable. En tentant aussi de les décrypter. Mais AvA-Infos se veut également un site participatif.

  • La santé psychique des enfants et adolescents : un préalable au développement durable

    L'Association des Soignants en Pédospychiatrie de Polynésie française déplore un manque d'effectif et regrette également de ne pas disposer de lieux adaptés aux "soins psychiques" des enfants et adolescents.

     

     

  • AvA-infos : plus d’un an d’infos pour décrypter l’actu « autrement »

    Depuis novembre 2014, Ava-Infos relaie l’actualité locale, et parfois internationale, en sélectionnant les thèmes liés au développement durable, à la protection de l’environnement et à l’économie participative. Près de 300 articles classés par rubriques permettent aujourd’hui de suivre ces thématiques souvent perdues au milieu des faits divers et vite disparues dans le flot continu de l’ « actu », qu’elle soit sur papier, sur internet ou audio-visuelle. Mais cette information n’a pas vocation à rester bien rangée sur un serveur informatique.

  • Extension au niveau national du concept polynésien d’aires marines éducatives

    Début décembre à Paris, Édouard Fritch et la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, ont signé un accord de partenariat qui doit permettre de valoriser et d’étendre au niveau national le concept polynésien des “Aires marines éducatives”.

  • Attentats de Paris, COP 21 : deux expressions d’une crise « systémique »

    Le mois de novembre a été endeuillé en son milieu par les attentats qui, à Paris, ont laissé un lourd bilan : 130 morts, plus de 300 blessés et une population traumatisée. En fin du mois, on a aussi assisté à l’ouverture de la COP 21, conférence internationale destinée, en principe, à favoriser le maintien de la température globale de la planète à un niveau acceptable pour les sociétés humaines. Quelques réflexions.

  • Moment de réflexion : Comment tout peut s’effondrer !

    « C’est un peu surréaliste d’observer ce qui se passe dans les réunions internationales sur le changement climatique. Y a–t-il une seule personne dans ces réunions qui ait vraiment et sincèrement envie de changer quoi que ce soit au système, ou de changer tout court ? »

  • Alternatiba Tahiti 2015 : encore un succès

    Le premier Alternatiba Tahiti, le 29 novembre 2014 à l’Assemblée (Papeete), avait déjà surpris quant au nombre de personnes intéressées par cette initiative. Les Colibris Tahiti remercient toutes les bonnes volontés qui ont de près ou de loin contribué au succès de la 2ème édition d’Alternatiba Tahiti.

  • La « Nature humaine » futur argument touristique de la destination Polynésie ?

    Longtemps axé sur le développement d’un tourisme haut de gamme (bungalows sur pilotis, hôtels 5 étoiles…), le secteur de l’industrie touristique peine à faire émerger Tahiti et ses îles comme une véritable destination « verte ».  Un positionnement fondé sur la valorisation de la « Nature Humaine » est envisagé… 

  • La culture moteur de transformation personnelle et collective

    Trois manifestations culturelles différentes se sont déroulées, en novembre, qui illustrent différentes manières de se responsabiliser face aux enjeux climatiques et sociétaux auxquels les sociétés sont de plus en plus confrontées. Une « méditation pour la Terre », le Salon du Livre de Tahiti et la célébration de Matari’i i Ni'a.

  • Alternatiba Tahiti 2 : le programme

    Samedi, 14 novembre à la mairie de Punaauia, Alternatiba Tahiti mettra en lumière toutes les initiatives locales qui luttent contre la pollution, le gaspillage et œuvrent en faveur du recyclage, des énergies vertes et du partage…

  • Appel aux dons pour construire le "Village des alternatives"

    L’association Colibris Tahiti est en pleine préparation d’Alternatiba Tahiti, le Village des alternatives du Fenua, seconde édition, qui aura lieu le samedi 14 novembre à la mairie de Punaauia. Elle lance un appel aux dons afin d’assurer le bon déroulement de cet événement qui est, rappelons-le entièrement citoyen et bénévole. Alternatiba Tahiti, c'est plus de 50 stands, des conférences, des ateliers, des concerts, un espace de création artistique, un grand maa participatif... et plein d'autres choses...

  • Rapport sur l’état de l’environnement en Polynésie française

    Le ministre de la Culture et de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a participé, le 23 octobre, à la restitution du rapport sur l’état de l’environnement 2015. En 350 pages un état des lieux dynamique des observations réalisées depuis 2007.

  • "Vis ta ville" à Papeete : promotion des fruits et légumes chez les "d'jeunes"

    Depuis le mois d'avril 2009, la Ville de Papeete en partenariat avec l’association Agir Pour l’Insertion (API), a lancé l’opération « Vis Ta Ville » à raison d’un mercredi par mois, en faveur des “Djeun’s” de la capitale. Le 21 octobre, l'objectif était d'encourager les jeunes à consommer régulièrement des fruits et des légumes.

  • "Oasis, un nouveau mode de vie"

    Le magazine Kaizen et le Mouvement Colibris présentent 100 "Oasis", 100 lieux de vie construits aux quatre coins de la France par des femmes et des hommes qui ont décidé de placer l’autonomie, le partage et la convivialité au cœur de leur mode de vie. Et pourquoi pas, bientôt, à Tahiti ? Rendez-vous pour en parler le 14 novembre, au "village des alternatives", Alternatiba Tahiti.

  • Label Hina : Une série écolo 100% locale sur TNTV en février 2016

    Une série télévisée locale est en préparation, co-produite par TNTV et une maison de production polynésienne, Archipel production. Écrite par Sarah Dukhan et Simon Lecoq, "Label Hina" raconte l’histoire d’une jeune Polynésienne qui veut sauver son île du réchauffement climatique.

  • La Fête de la Science sous le signe de l’environnement

    Cette année, la Fête de la Science était organisée en Polynésie française, du 7 au 10 octobre, par l'association Te Mana o te Moana en partenariat avec l'État et le gouvernement du Pays. Le thème retenu : "les services éco-systémiques en Polynésie française : à quoi sert la nature?". 

  • L'approche irresponsable des baleines sera désormais réprimée

    Des dispositions du code de l’environnement et le programme « C’est assez », mis en place par l’association Mata Tohora, ont pour objectif d’inculquer aux observateurs de baleines les bons comportements à adopter dans leur approche. Mais la sensibilisation ne semble pas suffisante. Il va parfois lui falloir passer à une phase de répression. 

     

  • Nouvelle projection exceptionnelle du film "En Quête de Sens"

    Lors de la soirée du 1er juin, près de 600 personnes ont pu assister à la projection du film "En Quête de Sens". Un succès qui a incité l'association Colibris-Tahiti (ex 2D Attitude) à proposer une nouvelle soirée de projection et de rencontre le 1er octobre.

  • Projet d’ Ecoparc à Papenoo: « c’est non ! » pour le collectif citoyen

    Le 19 août, était présenté au conseil des ministres un projet de développement d’un ensemble touristique au centre de l’île de Tahiti, dans la vallée de Papenoo. Ce projet, estiment les représentants d’un collectif citoyen, « très vague malgré ses prétentions pharaoniques, ne respecte pas le PAD mis en place depuis 2006 ». Selon eux, la population risque de se voir imposé un projet « parachuté » sans avoir été concertée. Une pétition a d’ailleurs été lancée qui rassemble déjà près de 1500 signatures.

     

  • Évoluer pour être heureux, performant… et changer le monde ! Vivre son utopie !

    Rêvez-vous d’une société où nous pourrions vivre heureux et en harmonie ? Est-ce votre utopie, votre idéal, ce qui vous motive ? Mais est-ce atteignable sans transformation intérieure, sans évolution de la conscience individuelle et collective ? Le Forum International de l’évolution de la conscience propose sa quatrième édition, samedi 10 octobre 2015 à Paris, avec pour thème : Vivre son Utopie. 

  • Sensibilisation à la réduction des déchets : deux jeunes de Faa'a récompensés pour leurs films vidéo

    Un concours "La réduction des déchets, une affaire de famille" a été organisé par la mairie de Faa'a pour sensibiliser la population à cette thématique. Le lauréat, un élève au lycée hôtelier, s'est vu remettre le 3 septembre dernier un chèque de 50 000 Fcfp pour son initiative.

  • Depuis une quinzaine de jours, l'Humanité vit "à crédit"

    Depuis une quinzaine de jours, l'Humanité a dépassé les ressources renouvelables de la planète qui lui sont disponibles pour une année. Autrement dit, elle vit à crédit et puise donc dans les réserves naturelles de la Terre d'une façon non réversible. Depuis 1986 - date à partir de laquelle a été institué ce calcul par Global Footprint Network - cette limite recule régulièrement. En 2015, l'économie humaine a déjà consommé son potentiel annuel en presqu'une demi année.   

  • Protection de la faune aviaire endémique de Polynésie française

    Sur les 39 oiseaux terrestres nicheurs que compte la Polynésie française, 29 sont endémiques de la Polynésie française ou orientale. Sur ce nombre, 20 sont menacés de disparition et classés selon les critères de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) soit en danger critique d'extinction pour 6 d'entre eux, en danger pour 7 autres et 7 sont vulnérables à l'extinction.

  • L'OVNI (organisation vivante non identifiée) Colibris et la (R)évolution intérieure

    AvA-Infos a déjà consacré deux articles à la thématique fondamentale  de la (R)évolution intérieure initiée par le mouvement Colibris. À l'occasion des vacances, période où certains auront peut-être (!) l'occasion de mieux réfléchir au sens de leur existence, il est bon de revenir sur les fondamentaux qui peuvent motiver un engagement dans une démarche "alternative".

  • Réchauffement climatique, montée des océans… Une étude récente en précise les données

    Depuis quelques temps, préparation de la COP21 oblige, la presse locale rend compte d’études détaillant les caractéristiques et les conséquences du dérèglement climatique en cours. Il s’agit ici d’un symposium organisé conjointement par le Pays, l’État, l’Institut des Récifs Coralliens du Pacifique, en partenariat avec la plateforme « Océan-Climat », l’École Pratique des Hautes Etudes et l’IFRECOR. Petit mémorandum...

  • Livres, documentaires ou expositions peuvent contribuer à une prise de conscience. Voici un petit florilège de publications récentes.

    "L’intelligence collective, mâtinée d’altruisme, d’humilité, de générosité, peut (…) faire de nos diversités et de nos différences une formidable force créative et transformatrice. Nous avons besoin les uns des autres pour changer". Suite à cette citation tirée de l'éthique du Colibri*, voici, en vrac, un petit florilège de publications locales récentes : édition, photo, intervention publique, projets associatifs, documentaires...

  • Grand succès du ma'a bio organisé par le SPG BioFetia

    Le système participatif de garantie (SPG) BioFetia  a organisé, dimanche 12 juillet au restaurant du Musée Gauguin de Papeari, la 3e édition de son buffet annuel. Un dîner-buffet “saveurs bio et ma’a tahiti” pour combler les papilles gustatives tout en apportant des informations sur la “planète bio” en développement dans le monde et en Polynésie. Plus de 150 personnes ont participé à ce ma'a Tahiti  préparé à partir des produits des agriculteurs de l'association. Le repas a également été l'occasion de deux présentations : "les risques des pesticides sur la santé humaine" par le Dr Stéphane Darteyre et "les principes de la permaculture", par Jonathan Cunéo.                                                                          

  • Préparation de la 2ème édition d'Alternatiba Tahiti, le village des alternatives du fenua

    Les Colibris Tahiti ont organisé le 1er Alternatiba Tahiti, en novembre 2014, à l'Assemblée de la Polynéie française. Près de 2000 visiteurs ont partagé un enthousiasme qui a marqué les esprits. Une deuxième édition est en préparation depuis plusieurs mois. Elle se déroulera les 13 et 14 novembre prochains à la mairie de Punaauia. Partenaires et bénévoles sont les bienvenus pour son organisation.

  • Intelligence artificielle et bionique : la technologie toute puissante est-elle une alternative pour résoudre les problèmes de l'Humanité ?

    L’intelligence artificielle n’est plus seulement un sujet de science fiction, les progrès de la science et de la technologie nous en approchent chaque jour d’avantage, avec ses espoirs et ses inquiétudes. Va-t-elle poser un problème majeur à l'humanité ? Un film récemment projeté à Tahiti pose en tout cas la problématique. Les "alternatifs", qui utilisent volontiers les outils informatiques et le Net, peuvent-ils éluder la question ?

     

  • Lancement de la campagne "Save the coconuts" : l'énergie au programme du 1er rendez-vous

    Le collectif Le Campus lance la campagne "Save the coconuts". Le premier événement, un village sur le thème du feu, se déroulera le samedi 4 juillet au skate parc de Auau de l'IJSPF, à Papeete.

  • Exposition à l'aéroport de Tahiti-Faa'a : "60 solutions face au changement climatique"

    Du 30 juin au 31 août, le public pourra découvrir cette exposition de clichés photographiques de Yann Arthus-Bertrand.  Intitulée "60 solutions face au changement climatique", elle sera visible directement dans le hall de l’aéroport de Tahiti.

  • Une étude pour mieux comprendre l'impact du climat sur la vie dans les atolls

    L'Agence Française de Développement (AFD) a organisé le 25 juin la restitution d'une étude visant à mieux comprendre comment les populations des atolls du Pacifique s'adaptent aux effets du changement climatique. "Changements climatiques et atolls du Pacifique" est une étude comparée de la résilience socio-environnementale en situation de risque extrême.

  • Vient de paraître : "L'océan est en nous"

    Après l'essai Our sea of islands (Notre mer d’îles), en 2013, les éditions Pacific Islanders  proposent la traduction française d'une autre réflexion de Epeli Hau’ofa, The ocean in us. Dans son texte, le penseur hawaïen appelle les Océaniens à bâtir un projet commun fondé autour de la préservation de l’océan Pacifique.

  • Journées Bleues : écotourisme marin et protection des espèces emblématiques

    La Polynésie Française a accueilli, début juin, les Journées Bleues, séminaire régional sur le thème de l’écotourisme bleu dans le Pacifique lié aux espèces emblématiques. Ce séminaire a réuni 14 Pays membres du PROE ainsi qu’une trentaine d’acteurs de l’écotourisme dans le Pacifique. Ce séminaire s’est déroulé en séances plénières et en ateliers, qui ont permis aux petits Pays Océaniens de s’exprimer sur cette thématique.

  • Revue de presse climat et Cop 21 du 25 juin 2015

    AvA-infos poursuit le relai de la revue de presse effectuée de manière hebdomadaire par Victor Vauquois pour le site Internet ecoloinfo.com. Une mine d'informations "à diffuser et partager au plus grand nombre pour préparer la Cop 21 !". Cette semaine, bouffée de chaleur du côté des tribunaux mais turbulences sur les transports…et encore plein d'autres news.

  • Le SPG BioFetia propose un buffet aux saveurs bio, dimanche 28 juin à Papeari

    Le SPG BioFetia organise cette année son buffet annuel au restaurant Gauguin, à Papeari. Ce déjeûner-buffet « saveurs bio et ma’a tahiti » sera également l’occasion d’un moment d’échanges et d’informations.

  • "Dans mon faapu" se positionne comme force de proposition auprès des communes

    Le contact avec Mahina a été établi depuis quelques mois par "Dans mon faapu", et trouve un premier aboutissement dans quatre propositions faites à la commune. « Pour que Mahina, ville d’histoire, ville d’avenir, redevienne phare d’abondance ».

  • Moorea Avatar, un projet à la fois scientifique et humain

    “Comprendre aujourd'hui pour mieux construire demain”, est le défi que s’est lancé un groupe de 16 institutions académiques de renommée internationale en proposant le développement d’un outil technologique avant-gardiste connu sous le nom de Moorea Avatar (Moorea en 4D).

  • Revue de presse climat & Cop 21

    Cette semaine dans la revue de presse climat & Cop 21, éclaircies printanières entre injonction pontificale et propositions fortes pour financer la transition vers une économie décarbonée. Une veille informationnelle réalisée par Victor Vauquois, pour ecoloinfo.com.

  • "Et si on devenait raisonnables": le livre d'un "économiste défroqué", François Paul-Pont

    François Paul-Pont, récemment disparu, était notamment un pionnier du mouvement alternatif Colibris en Polynésie française. Pour comprendre plus en profondeur quelle philosophie l'animait et son analyse du système actuel, on peut lire en ligne son ouvrage "Et si on devenait raisonnables", paru en 2011. 

  • Publication d’un ouvrage sur l’environnement marin des îles Australes

    En préparation depuis un an, cet ouvrage a été officiellement présenté au public la semaine dernière à la Maison de la culture. Édité par le CRIOBE-IRCP, avec le concours de Pew, il dresse un état des lieux des connaissances disponibles sur la biodiversité marine exceptionnelle des Australes, les cultures associées et les aspects socio-économiques liés. 

  • L’école autrement avec les Aires Marines Éducatives

    Lundi, Journée mondiale des Océans, a été l’occasion d’une présentation à la presse du bilan d’un an d’Aires Marines Éducatives aux Marquises. Un concept né de l’imagination d’enfants de Henua Enana et, depuis, devenu un label international « made in french Polynesia ».

  • « En Quête de Sens », le film a attiré 600 personnes

    La séance gratuite organisée mardi 2 juin en soirée par l'association Colibris-Tahiti, simultanément dans deux salles du Majestic -partenaire de l’opération- a été un franc succès. Plus de 600 personnes avaient réservé d’avance leur place, ce qui semble bien indiquer une sensibilisation de plus en plus importante de la population aux thématiques développées dans ce film.

  • Soirée spéciale "Océan" lundi 8 juin sur Polynésie 1ère

    En vue de la COP21 (Conférence des Nations Unies sur les dérèglements climatiques), France Télévisions se mobilise pour sensibiliser la population aux enjeux et responsabilités de demain. Polynésie 1ère propose lundi une soirée entière dédiée à la mer et à la sauvegarde du patrimoine maritime à l'occasion de la Journée mondiale de l’Océan. Au programme : un film, un documentaire, un débat et des docs inédits. 

  • Séminaire régional d'éco-tourisme : « les Journées bleues »

    La Polynésie française accueille, du 1er au 5 juin, "les Journées bleues", un séminaire régional sur le thème de l'écotourisme bleu dans le Pacifique lié aux espèces marines emblématiques. Cet évènement, initié par le gouvernement de Polynésie française, est organisé en collaboration avec le PROE (Programme Régional Océanien de l'Environnement).

  • Changement climatique : afin de préparer la COP21, la Polynésie française accueille le « Polynesian leaders Group » (PLG)

    Ayant pour objectif de préparer la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (C0P21/CMP11) qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, la Polynésie française accueillera une conférence du « Groupe des Leaders Polynésiens » (PLG - Polynesian Leaders Group) à la mi-juin, précise le communiqué du Conseil des ministres du 27 mai.

  • Du 3 au 6 juin à Punaauia : 3ème édition des Green Days

    En 2013, la 1ère édition des journées de sensibilisation à l’environnement et au développement durable de la commune de Punaauia, baptisées Green days, avait permis de toucher le grand public mais également près de 440 élèves de cycle 3 des écoles élémentaires de Punaauia. La 2ème édition , en avril 2014, a rassemblé plus de 1200 personnes. La 3ème édition se déroulera du 3 au 6 juin, toujours à la mairie de Punaauia. Alternatiba Tahiti y sera représenté.

  • Demain la Polynésie française, face aux défis de la nature

    Développement durable, transition énergétique, biotechnologies… Avec sa nature terrestre et marine d’une richesse inégalée, la Polynésie française aborde le troisième millénaire avec singularité. Un grand dossier à découvrir dans We Demain n°6.

  • Un Colibri s’est envolé. Bon voyage François !

    Notre ami François Paul-Pont a quitté ce monde aujourd’hui, tôt dans la matinée. Citoyen engagé, « économiste défroqué », comme il aimait à se décrire lui-même, il était notamment membre fondateur de l’association 2D attitude et du groupe Colibris Tahiti. Sa dernière contribution publique a été l’animation des soirées « L’Envers du Monde », en mars dernier.

  • Les Aires marines protégées en BD

    La fondation Pew a mis en ligne sur sa page FB une petite bande dessinée pour mieux faire comprendre le sens et l'intérêt des aires marines protégées (A.M.E.) pour la protection de la biodiversité marine.

  • Projection gratuite du film "En Quête de Sens" : pensez à réserver !

    Rappel : mardi 2 juin, l’association Colibris-Tahiti en partenariat avec le Cinéma Majestic invite à la projection gratuite du film «En quête de sens» qui n’est ni un film environnemental ni un documentaire,  mais un road-movie d’une génération à la recherche de sagesse et de bon sens. 

  • Le 28 mai, 1ère édition de TEDxWomen Papeete

    Le 24 janvier dernier se tenait la deuxième édition TEDx Papeete. Le 28 mai – toujours à la Maison de la Culture, se tiendra le premier TEDx Women Papeete. En matinée, six intervenantes viendront partager leur passion, leurs expériences, leurs idées lors des traditionnels talks. L’après-midi sera diffusée la session n°4 de TEDWomen. L’entrée est gratuite.

  • Des plantes endémiques polynésiennes pour soigner le diabète

    Le travail de recherche de Sana Benayad, jeune doctorante en biologie, a été remarqué au titre de "meilleur poster" des Doctoriales 2015. Sa thèse : "L'étude du potentiel pharmacologique de substances naturelles d'origine terrestre de Polynésie française".

  • Projet Moana Nui : valoriser les pirogues polynésiennes et promouvoir les aires marines protégées

    À Paris la semaine dernière, Édouard Fritch  a reçu Christophe Mercier, porteur du projet Moana Nui destiné à valoriser les pirogues polynésiennes au travers d’une expédition qui mènerait les embarcations de l’Asie du Sud-Est à Tahiti. Cette expédition aura un but pédagogique avec, par exemple, la promotion des aires marines protégées. En outre, des forums destinés à valoriser la culture polynésienne seront organisés. 

  • Mahina veut devenir une destination de tourisme durable

    La municipalité de Mahina invite ses acteurs économiques et associatifs  à participer à la mise en place d’une dynamique concrète pour faire de Mahina une véritable destination touristique, dans le cadre d’un schéma de développement durable.

     

  • ArtCOP21 : une approche culturelle des enjeux environnementaux et du développement durable

    Tout ce qui fait système (immunologie, écologie, société) pose des problèmes de représentation, de perception, de forme, dont les artistes se saisissent pour nous donner à voir notre monde dans toute sa complexité. Ils parviennent à en révéler la poésie, donnant une expérience sensible de cette nouvelle façon de penser le monde.

  • En Quête de Sens : le film. Pour un saut qualitatif d'humanisation de la société humaine

    Ce film, sorti en janvier dernier, est l'histoire de deux amis d’enfance qui ont décidé de tout quitter pour aller questionner la marche du monde. Leur voyage initiatique sur plusieurs continents est une invitation à reconsidérer notre rapport à la nature, au bonheur et au sens de la vie...

  • onpassealacte.fr : un site d'infos pour faciliter l'émergence d'une nouvelle société

    Onpaasealacte.fr est un site de journalisme constructif ou journal positif sur les initiatives ingénieuses, remarquables et inspirantes réalisées par des citoyens à travers des interviews vidéos. Son objectif : "faire avancer le schmilblick et changer le monde vers plus d'écologie et d'humanisme par la créativité, l'action et l'innovation citoyenne et individuelle".

  • 25 et 26 avril, "Mataiea Malama Honua" : un festival du va'a pour la préservation de l'Océan

    Le samedi 25 et 26 avril, se dérouleront à Mataiea dans la baie Outu Tahi’a PK 46,200 les journées Mataiea Malama Honua, festival du va’a et de la préservation de notre océan, nos lagons et nos rivières. Ces journées sont organisées par la mairie de Teva I Uta en collaboration avec Tainui Friends of Hokulea, et avec la participation des pirogues Fa'afaite et Rangi.

  • "Se transformer pour mieux transformer le monde"

     Depuis un mois, la campagne "une (R)évolution intérieure" bat son plein. Le Mouvement Colibris se réjouit de constater "combien ce thème résonne chez une part grandissante de notre société !", exprime dans La Lettre des Colibris d'avril Marc de La Ménardière, responsable du pôle "Inspirer" de Colibris au niveau national.

  • "Tout peut changer" : le nouvel ouvrage de Naomi Klein, auteure de La stratégie du choc

    La «vérité qui dérange» ne tient pas aux gaz à effet de serre, la voici : notre modèle économique est en guerre contre la vie sur Terre. Au-delà de la crise écologique, c’est bien une crise existentielle qui est en jeu – celle d’une humanité défendant à corps perdu un mode de vie qui la mène à sa perte.

  • Mouvement pour une (R)évolution Intérieure

    Le mouvement Colibris a lancé, début mars, une nouvelle campagne citoyenne : une (R)évolution intérieure. Dans la continuité du travail réalisé autour des principaux leviers de transition de la société - économie, agriculture, éducation, démocratie, énergie, Colibris souhaite passer un message fort et montrer que la vraie (R)évolution est celle qui nous amène à nous transformer nous-mêmes pour transformer le monde !

  • Le WARN, rassemblement alternatif des jeunes

    Connaissez-vous le WARN (We Are Ready Now!) ? Ce mouvement a l'ambition de connecter chaque jeune qui veut que ça change aux alternatives qui lui correspondent. Son objectif : faire du WARN le mouvement d’une génération qui compte montrer qu’elle est prête à faire face aux défis actuels (emploi, santé, environnement, alimentation, etc.) avec des réponses concrètes. 

  • Biennale Siana 2015 : l’environnement numérique et la relation homme machine

    Pour ses dix ans, la Biennale Siana consacrée aux nouvelles technologies propose des expositions d'art numérique, des spectacles, des rencontres et un espace de dialogue entre chercheurs, professionnels des cultures numériques et artistes. On y trouvera des espaces de questionnement sur la place de la machine dans notre vie, notre environnement et notre perception du monde. Quels imaginaires et quelles pratiques, subversives, poétiques ou alternatives, la cohabitation en perpétuelle évolution avec la Machinegénère-t-elle ? À Evry (en région parisienne), jusqu'au 30 avril.

  • Lancement, le 30 mars, d'une campagne de sensibilisation, afin de faire évoluer les comportements en matière d’économies d’énergie.

    Face à la dépendance de la Polynésie française aux hydrocarbures (87%), utilisés principalement pour la production d’électricité et les déplacements, il est nécessaire de mettre en œuvre des réflexes simples à adopter quotidiennement afin de maîtriser les effets de sa consommation énergétique. Lancement d'une campagne de sensibilisation le 30 mars.

                                                                                                                                                                                                                                                                     .

  • Revoir "Internet la pollution cachée"

    C'est le premier documentaire à avoir été présenté à l'occasion de "L'Envers du monde", lundi 23 mars à l'ISEPP. Si Internet était un pays, il serait le cinquième consommateur mondial d'électricité. Mais ses besoins, immenses, se heurtent à la diminution des ressources énergétiques… Rattrapage pour ceux qui n'auraient pu assister à la séance.

  • L’émergence d’un nouveau paradigme de gestion

    Frédéric Laloux, auteur du livre "Reinventing Organizations", nous propose une étude comparative extrêmement détaillée des structures fonctionnant de manière non hiérarchiques. De ces modèles émergent de nouvelles formes de conception du management sous le signe de l’humanité et de la collaboration. À voir sur un site "cousin" de Ava-infos, Le 4ème Singe.

  • Être lucide ! "L'Envers du monde" 2015, à l'ISEPP du 23 au 27 mars

    Pour la quatrième année consécutive, l’ISEPP nous convie à découvrir et débattre de « L’envers du Monde », autour de cinq grandes thématiques mondiales concernant aussi directement la Polynésie française. Chaque thématique sera abordée par la projection d’un documentaire suivie d’un débat citoyen. Un "envers du monde" qui en montre donc plutôt le côté lucide... À ne pas rater !

  • Droits des femmes : un impératif pour une société harmonieuse et durable

    Journée internationale des droits des femmes. Le 8 Dimanche 8 mars à Mahina sur la Pointe Vénus, la Ligue de la femme WILPF Polynésie a voulu rappeler que si les droits de la gente féminine ont dû être conquis, il est important pour les Polynésiennes de continuer à s’investir pour une amélioration de leurs conditions d’existence sur le fenua. 

  • Séminaire sur les plantes médicinales dans la vallée de Papenoo

    L’association Haururu a organisé, le week-end dernier au Fare Hape, un séminaire en tahitien qui a permis pour la première fois d’entendre des tradipraticiens parler, au sein d’un public attentif et respectueux,  de la manière dont ils soignent, en particulier avec les plantes.

  • Les richesses marines des Australes répertoriées

    L'organisme de recherche CRIOBE-IRCP a présenté au public, le 19 février à la CCISM, les résultats de ses travaux concernant l'état des lieux écologique des Australes. Une publication de plus de 200 pages rassemblant les connaissances scientifiques sur l'environnement marin de l'archipel. En vue, la création d'une Aire Marine Protégée.

  • L’enjeu environnemental en 10 chiffres

    Voilà maintenant de nombreuses années que la sonnette d’alarme a été tirée. Malheureusement, certaines organisations de l’ordre du politique ou de l’économique négligent toujours, au sein de leurs objectifs, cette dimension écologique pourtant cruciale. Les initiatives alternatives ont d’autant plus leurs raisons d’être.

  • Ateliers Montessori pour adultes avec "Parent Autrement à Tahiti" en mars et avril

    L’association Parent Autrement à Tahiti organise, en mars et avril, des ateliers s’adressant aux adultes (parents, enseignants, professionnels de l’éducation). Objectifs : accompagner des enfants de 3 à 6 ans dans leurs apprentissages ; découvrir la pédagogie Montessori ; manipuler le matériel pédagogique ; comprendre la progression des présentations afin de le mettre en pratique chez vous ou dans vos classes.

  • Earth Hour Tahiti recherche acteurs pour sa vidéo de promotion

    La Polynésie française participe pour la troisième fois à l’opération mondiale "Earth Hour" (Une heure pour la Terre) qui vise à lutter symboliquement contre le réchauffement climatique. Earth Hour Tahiti recherche des "acteurs" pour le tournage d'une vidéo de promotion de l'événement qui aura lieu cette année le 28 mars.

  • 24 janvier : 2ème édition de TEDxPapeete, des conférences pour "changer le monde"

    TEDxPapeete, ce n’est pas seulement un événement ponctuel, c’est une communauté vibrante et vivante, qui se démène, bénévolement, pour apporter un nouveau souffle à notre pays. La 2ème édition de TEDxPapeete se tiendra à La Maison de la Culture (Papeete), le samedi 24 janvier, de 8h à 17h. Les "talks" se dérouleront au Petit théâtre.



Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...