La liste officielle des 44  lauréats retenus dans le cadre de la démarche  « Mon projet pour la planète » a été publiée le 31 mai. Parmi eux, huit viennent de l’Outremer dont un de Polynésie française. Le projet proposé par la FAPE, domaine “biodiversité”, s'intéresse à la mangrove polynésienne et vise à déterminer si on assiste ou non à un remplacement des écosystèmes littoraux endémiques.

Les 44 projets lauréats se partagent une aide financière totale de 3 millions d’euros (env. 360 millions Fcfp). Les projets se répartissent dans trois domaines : l’économie circulaire, l’énergie et la biodiversité. La fédération des associations de protection de l’environnement de Polynésie française (FAPE) veut réaliser une cartographie pour étudier la mangrove du Fenua. Avec son projet, elle propose que les associations membres de la FAPE travaillant sur les 6 îles où sont présentes les mangroves travaillent avec un expert-géographe dans un esprit d’échanges et de formations mutuelles. L’Université de Nantes va également conduire une étude d’analyse spatiale des sites concernés.

La mangrove est un écosystème de marais maritime incluant un groupement de végétaux spécifiques principalement ligneux, ne se développant que dans la zone de balancement des marées des côtes basses des régions tropicales. En Polynésie, des zones ont été artificiellement créées il y a quelques décennies mais elles ne sont pas considérées comme étant le support de plantes envahissantes. Elles constituent par contre des stabilisateurs efficaces pour certaines zones côtières fragiles menacées, Elles contribuent notamment à la résilience écologique des écosystèmes après le passage de cyclones et de tsunamis et  face aux effets du dérèglement climatique, incluant la montée des océans. 

Huit projets ultramarins ''Pour la planète'' primés (Polynésie 1ère)

« Mon projet pour la planète » la FAPE parmi les lauréats (Polynésie 1ère)

"Surveillons la mangrove, lauréat de "Mon projet pour la planète" (Tahiti Infos)

Concours Mon projet pour la planète : un lauréat en Polynésie (TNTV)

 La Fape décroche l’appel à projet de Nicolas Hulot (Radio 1)

Ava-infos > News

  • Réchauffement climatique : la mise en garde se précise +

    La fin du mois d’août a vu la démission surprise du ministre français de la Transition écologique, Nicolas Hulot. Cet Découvrir
  • Des actions pour une société plus écologique et plus solidaire +

    Appels à projets, actions collectives et participatives, carrefours coopératifs, programmes de réinsertion, actions d’échange et de solidarité… le mois de Découvrir
  • Transports : des pistes pour moins de pollution et une circulation plus fluide +

    Après des « années noires », estiment les importateurs, le secteur a retrouvé un nouveau souffle. Les ventes ont été dopées par Découvrir
  • Environnement: sensibilisation à la complexité de la vie +

    Une part de l’éducation devrait avoir pour but d’amener les individus et les collectivités à saisir la complexité de l’environnement Découvrir
  • Bonne santé et environnement sain : deux conditions pour un développent vraiment "soutenable" +

    Une meilleure santé est «à la fois une condition préalable, le résultat et un indicateur des trois volets du développement Découvrir
  • Protection de la biodiversité : des défis à relever +

    La biodiversité offre des biens irremplaçables et indispensables à notre quotidien : l’oxygène, la nourriture, les médicaments et de nombreuses matières Découvrir
  • 1