AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Le conseil des ministres a octroyé une subvention d’investissement en faveur de l’École pratique des hautes études (EPHE) pour le compte du Centre de recherches insulaires et observatoire de l'environnement (Criobe), pour le financement d’une station d’écologie expérimentale dédiée à l’étude des récifs coralliens.

Le projet consiste à mettre en place un laboratoire de recherche unique installé dans le lagon de Moorea, au cœur de l’écosystème corallien, par le biais d’une barge qui se transformera en plateforme de travail pour tous les scientifiques locaux et les visiteurs. Il contribuera au rayonnement national et international des recherches d’excellence menées en Polynésie française. À ce jour, il n’existe que cinq stations d’écologie expérimentale au niveau national et celle de Moorea sera la première structure entièrement dédiée au développement de la recherche sur les récifs coralliens.

- Une station d’écologie expérimentale pour étudier les récifs coralliens à Moorea (Tahiti Infos) 

- Étude des récifs coralliens : bientôt une station d'écologie à Moorea (TNTV) 

- Subvention d’investissement pour le financement d’une station d’écologie expérimentale dédiée à l’étude des récifs coralliens (Tahiti News/ Conseil des ministres)  

Un déclin catastrophique dû au réchauffement climatique 

Rappelons ici que les coraux, habitats essentiels à la biodiversité marine, connaissent un déclin catastrophique dû au réchauffement climatique. Un article du Monde, daté du 19 avril, rappelle qu’environ 30 % de la Grande Barrière de corail, au large de l’Australie, aurait disparu pendant la vague de chaleur de l’été 2016. Cet article mentionne également qu’un rapport du World Resource Institute (WRI) de 2011 estimait déjà que « plus de 60 % des récifs coralliens sont directement menacés par les activités humaines (surpêche, pollution, bétonnage des côtes) et qu’environ trois quarts de ceux-ci sont menacés à la fois par l’activité de l’humanité et le réchauffement des eaux. Le déclin global des coraux est une manifestation parmi les plus spectaculaires et inquiétantes du changement climatique. Ce dernier, en réchauffant les eaux et en les acidifiant légèrement, fragilise les coraux, qui sont extrêmement sensibles aux changements de paramètres de leur environnement ».
Les coraux menacés d’extinction autour de 2050 (Le Monde) 

À noter cependant, que l'Australie vient de promettre d'investir un demi milliard de dollars australiens pour restaurer et protéger la Grande barrière de corail, joyau du patrimoine de l'humanité menacé par le changement climatique. Australie: des millions pour la Grande barrière de corail (TNTV)

Selon une étude, la hausse du niveau des océans risque aussi de causer des dommages importants sur les infrastructures et de dégrader les sources d’eau potable. Un phénomène qui concerne en particulier les atolls du Pacifique. Des milliers d'îles privées d'eau douce ? (Polynésie 1ere)

+ Autre effet dû au réchauffement climatique, la destruction physique des récifs coralliens par les cyclones : Les cyclones : impacts sur les récifs et communautés récifales (Marie José Langlade – IRD)

+ Pour plus d’infos – lire aussi l’étude de Bernard Salvat : LE SUIVI DE L’ÉTAT DES RÉCIFS CORALLIENS DE POLYNÉSIE FRANÇAISE ET LEUR RÉCENTE ÉVOLUTION

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...