Pour son développement économique, le Pays a plusieurs projets sous le coude. Qu’ils soient de son initiative, comme le “Village tahitien”, en remplacement du “Mahana Beach”; ou qu’ils soient proposés par des investisseurs privés, comme le projet de pêche industrielle aux Marquises, la réouverture des mines de phosphate à Makatea ou le projet d’île flottante dans les eaux de Tahiti. Sujets de préoccupation écologique, ils sont revenus dans l’actualité, en janvier.

 

Le Village tahitien

Un point a été fait, un mois avant la fin de l'appel à projets lancé par Tahiti Nui Aménagement et Développement pour le projet qui remplace le projet Tahiti Mahana Beach.

- Le point sur le Village Tahitien (Polynésie 1ere)

N’y a-t-il pas un risque de tomber dans un Disneyland Tahitien ? Le gouvernement, par la bouche de la ministre du Tourisme, affirme : “ Ce n'est pas du tout l'objectif. Si on doit comparer le projet dans son format actuel par rapport au projet initial où c'était réellement un ghetto à touristes. Le projet est ouvert à la population (…) Nous avons aujourd'hui toute une stratégie de communication, de sensibilisation de la population parce qu'effectivement, le développement ne se fera pas sans elle. […] Le tourisme est générateur d'emploi, le tourisme met en valeur notre culture, notre patrimoine naturel”.
- Le Village Tahitien : Le Pays s'engage pour les dix prochaines années (Tahiti Infos)
- Nicole Bouteau : « le Village tahitien doit s’intégrer dans le contexte local » (Polynésie 1ere)

Pêche industrielle aux Marquises

Suite aux manifestations des mois précédents, les opposants se sont rappelés au bon souvenir de la ministre des Outre-mer, lors de son séjour en Polynésie.
- Projet de pêche aux Marquises : les "anti" ont accueilli Annick Girardin avec des banderoles à Nuku Hiva (Polynésie 1ere)
- En Polynésie, la colère de la population face à un projet de pêche industrielle (TNTV)

Le sujet a intéressé les média en dehors du fenua :
La plateforme digitale Brut Nature, qui résume l'actualité internationale en vidéos, a posté une vidéo sur la colère des Marquisiens face au projet de pêche industrielle sur son compte Facebook:
- Pêche industrielle aux Marquises : "Brut Nature" résume (relayé par Polynésie 1ere)
Le magazine Geo s’en est fait également l’écho:
- VIDÉO – Marquises : la pêche artisanale menacée ? (geo.fr)
De même que le magazine Reporterre: 
- Les Marquises, archipel le plus isolé du monde, sont menacées par la pêche industrielle (reporterre.net) qui rappelle : “La visite de la ministre des Outre-mer a été l’occasion de rappeler les souhaits de la population des îles : la création d’une aire marine protégée, dans une zone allant jusqu’à 50 milles nautiques des côtes, le développement d’un écotourisme non destructeur, et le respect du rahui (la limitation volontaire des prélèvements sur les ressources pour préserver la biodiversité)”.

Exploitation du phosphate à Makatea 

On est en janvier 2018 et toujours pas d’annonce officielle du gouvernement sur son positionnement. "C'est un travail actuellement en cours au ministère des Ressources minières auquel participe activement le ministère de l’Environnement", informe La Dépêche de Tahiti. Le nouveau code minier devra intégrer des notions relatives à la préservation de l’environnement et au code du travail. Selon des sources proches du dossier, il ne devrait pas être prêt avant début mai...
- L’avenir de Makatea en suspens jusqu’aux territoriales ? (La Dépêche)

Îles flottantes

Ce projet fait lui aussi parler en dehors du fenua
Afin d’apporter une réponse au phénomène de montée des eaux en Polynésie française, l’Institut Seasteading envisage de construire des “plateformes flottantes écologiques” avec sa société Blue Frontiers. Cette île vise également à respecter la faune et la flore de la région”, explique le média en ligne national Réponse-Conso: 
- Bientôt une île flottante autonome et 100% écolo en Polynésie française (actualites.reponse-conso.fr)
Ou encore le site d’info en ligne enviro2b.com:
- La Polynésie Française va accueillir le premier écosystème flottant et autonome (enviro2b.com)
Le média en ligne s’avance un peu en annonçant : “L’institut (Seasteading ) a signé un accord avec la Polynésie Française en janvier 2017 visant à accueillir au sein de la première communauté flottante, ses premiers habitants d’ici 2020”.

Le projet n’est en effet pas encore dans les starting-blocks. Le projet a bien été présenté au gouvernement, des sites ont été identifiés, mais rien n'est décidé :
- Vidéo - île flottante : "il n'y a absolument aucun accord aujourd'hui", rassure Marc Collins (TNTV)
- Iles flottantes : "il n'y a aucun accord de passé sur aucun projet", assure Bouissou

Le sujet s’invite d’ailleurs aux prochaines élections territoriales et fait polémique
- Le projet d'îles flottantes s’invite aux territoriales (Polynésie 1ere)
- Iles flottantes : la réponse des bergers à la bergère (Polynésie 1ere)

Par ailleurs un mouvement populaire commence à se développer contre le projet :
- Vidéo - Les habitants de Mataiea s'unissent contre le projet d'île flottante (TNTV)

Pour mémoire, AvA-Infos a déjà traité de ces sujets et l’on peut s’y référer pour plus d’informations.

Ava-infos > News

  • La biodiversité, “tout le monde s’en fiche” ??? +

    En juillet, Nicolas Hulot a présenté son plan d’action. Une nécessité quand l’on connaît l’état catastrophique de la situation au Découvrir
  • En bref : au mois de juillet +

    Voici quelques sujets évoqués individuellement par les médias locaux en juillet. Ils sont ici traités “en bref”, ne donnant pas Découvrir
  • Protection des océans : des avancées mais aussi des menaces +

    La protection des océans est une urgence quand l’on sait à quel point leur santé est importante pour l’ensemble de Découvrir
  • Manger local pour soutenir le développement durable +

    En Polynésie française, près de 80% de l’alimentation est importé. La démarche de consommer local s’inscrit dans une dynamique de Découvrir
  • Déchets: ne pas se désintéresser du problème... +

    Parler « déchets » n’est pas un sujet sexy. Ces histoires de poubelles n’intéressent pas grand monde. Et pourtant, l'accroissement de leur Découvrir
  • Pollution : Les matières plastiques, toujours sur la sellette +

    La pollution due aux plastiques s’avère de plus en plus en plus comme l’un des grands problèmes environnementaux dans le Découvrir
  • 1