AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Une part de l’éducation devrait avoir pour but d’amener les individus et les collectivités à saisir la complexité de l’environnement tant naturel que créé par l’homme, complexité due à l’interactivité de ses aspects biologiques, physiques, sociaux, économiques et culturels. Outre l’éducation à l’école, des conférences et des formations y participent.

 

- Une subvention de 737 000 Fcfp a été octroyée à l’association Pa’epa’e No Te Ora - association pour la protection de l’environnement et du lagon de Punaauia - pour le financement d’ateliers pédagogiques et l’organisation du concours « éco-collège » (communiqué du Conseil des ministres du 12 septembre 2018)

Pa’epa’e No Te Ora signifie en langue tahitienne « les Fondations/l’Origine de la Vie », représentées notamment par le lagon, l’océan, et la terre. L’objectif de l’association est d’en assurer leur protection et de transmettre aux générations futures ce patrimoine, tout en les sensibilisant à la fragilité de l’écosystème polynésien. L’association assure, par ailleurs, la gestion d’un sentier pédagogique sous-marin, qui reçoit chaque année, plusieurs centaines d’élèves issus de l’enseignement maternel, primaire, secondaire et universitaire.

 

- À Moorea, dans le cadre de leur programme santé-développement, 53 élèves de Terminale Bac pro inscrits dans trois filières différentes, vente, horticulture et aménagements paysagers, ont participé à plusieurs activités de protection environnementale et culturelle.

+ Des Terminale Bac pro mobilisés pour l’environnement à Moorea (La Dépêche)

Les élèves ont notamment suivi une intervention du botaniste Jean-François Butaud ouverte au public et donnée au Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l’Environnement (Criobe), à Opunohu. Cette intervention a permis aux élèves d’affûter leurs connaissances sur les plantes indigènes et endémiques de Polynésie et sur les raisons naturelles ou non qui expliquent l’introduction de certaines plantes. Cette conférence "Jeudi du savoir" était organisée sur le thème "Le patrimoine floristique de la Polynésie française". Jean-François Butaud, forestier de formation, s’est passionné pour la flore polynésienne Il est notamment l’auteur d’un Guide des arbres de Polynésie française, bois et utilisations.

+ Conférence : jeudi soir à Opunohu découvrez la richesse florale polynésienne (Tahiti Infos)

 

 

- À Papeete, l’association Proscience a installé son nouveau planétarium à la Maison de la culture pendant la première quinzaine de septembre. Elle proposait ainsi de manière originale et spectaculaire de partir à la découverte du ciel polynésien. Cet outil équipé d'un projecteur numérique, à destination des scolaires et du grand public, permet non seulement d’observer les astres des galaxies, mais aussi de les "visiter".

+Le ciel polynésien se dévoile au planétarium (Polynésie 1ere)

+ Le planétarium victime de son succès (Polynésie 1ere)

L’association a formé gratuitement six amateurs passionnés d’astronomie qui sont devenus animateurs bénévoles.

+ Formés au Planétarium pour "redonner aux enfants la capacité de s’émerveiller sur notre monde" (TNTV)

Le président de Proscience-Te Turu ‘Ihi, Régis Plichard, veut susciter l’envie, agiter la curiosité des plus jeunes pour ce monde qui les entoure et leur permettre de s’interroger.

 

 

- Enfin, on ne peut pas évoquer ce regard sur le ciel et les étoiles sans parler de l’évolution des connaissances concernant l’univers dans sa globalité, ce qu’on appelle la cosmologie. Proscience a aussi organisé une conférence intitulée La Cosmologie à l’aube de l’astronomie gravitationnelle, le 5 septembre à l’auditorium du Conservatoire artistique de Polynésie française. Elle était animée par Cédric Deffayet, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et à l’Institut des hautes études scientifiques (IHES). Celui-ci a tout d’abord rappelé le rôle des quatre forces fondamentales dans la nature : la force de gravitation, les interactions électromagnétiques, la force forte et la force faible. Il a ensuite évoqué la détection directe par les chercheurs, pour la première fois il y a trois ans, d’ondes gravitationnelles. Ce qui vient confirmer la théorie de la relativité d’Einstein sur l’espace-temps. Cette théorie, datant… d’il y a un siècle, a révolutionné notre compréhension de l’univers et de la gravité et elle a donné naissance à plusieurs applications concrètes utilisées quotidiennement comme le GPS, la télévision à tube cathodique, et différentes applications de l’électromagnétisme. 

+ Petit voyage au cœur de la cosmologie (et à la rencontre des ondes gravitationnelles)  (Tahiti Infos)

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...