AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Les pneus usagés, bien que classés non dangereux, représentent un danger pour l’environnement et la santé publique. Entre 200 et 400 tonnes, soit au mieux 25 % des pneus des seuls véhicules de tourisme, sont récupérés chaque année. Il reste au moins 1 900 tonnes de pneus usagés qui se retrouvent dans la nature, selon l’enquête réalisée par le quotidien La Dépêche de Tahiti. 

La Polynésie française a importé en 2017 plus de 140 000 pneus, rien que pour les véhicules de tourisme. Cela représente, selon l’institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF), un poids total de 1 600 tonnes. S’y ajoutent environ 500 tonnes pour les camions et autobus, 90 tonnes pour les engins industriels, 80 tonnes pour les deux-roues, 15 tonnes pour les engins agricoles et 7 tonnes pour les avions. Soit un total de plus de 2 300 tonnes. Une proportion bien insuffisante de ce tonnage est récupérée. Il s’agit là d’un vrai problème environnemental qu’analyse le quotidien 

+ Plus de 80 % des pneus finissent dans la nature (La Dépêche)

Pourtant, précise un deuxième article, “le Code de l’environnement polynésien stipule sans ambiguïté que tout professionnel est responsable de la gestion des déchets qu’il produit ou détient”. Fenua Ma, auquel a renvoyé le ministère en charge de l’Environnement, a reconnu, selon le quotidien l’insuffisance de la filière de récupération. En précisant qu’il n’a pas latitude pour réglementer davantage, et encore moins pour sanctionner. Le non respect généralisé de la loi a peut-être une raison : les sanctions sont rarissimes. 

Pneus usagés : certains professionnels enfreignent la loi (La Dépêche)

Les pneus usagés, une fois collectés, peuvent pourtant être valorisés de différentes manières, par exemple :

  • Vente à l'export ou sur le marché de l'occasion.
  • Rechapage.
  • Utilisation telle quelle pour le secteur agricole (soutien des bâches d'ensilage).
  • « Murs de pneus » anti-avalanches/chute de pierre.
  • Sous-couches de routes (murs de pneus en dessous du bitume).
  • Combustion pour fournir de la matière première à certaines industries.
  • Granulats ou poudre pour utilisation variée (routes, amortissements des vois ferrées, terrains de jeux, etc.).
  • Objets moulés (ex. : roues de caddies).

Une filière de recyclage serait la bienvenue !

 

 

 

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...