AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

C’était ce qu’on appelle “le procès du glyphosate”. Un tribunal de San Francisco a condamné, vendredi 10 août 2018, la firme agrochimique internationale Monsanto à payer 289 millions de dollars (env. 2,8 millards Fcfp) de dommages pour ne pas avoir informé de la dangerosité de son herbicide Roundup à l’origine du cancer d’un jardinier américain, Dewayne Johnson. Cette victoire judiciaire contre le géant des produits phytosanitaires soulève un grand espoir chez les victimes des pesticides de synthèse.

 Pour la première fois, un tribunal américain a reconnu un lien de cause à effet entre l’utilisation de l’herbicide Roundup, du géant de l’agrochimie Monsanto, et un cas de cancer, celui d’un jardinier américain de 46 ans, en phase terminale d’un lymphome déclaré en 2014. Le jury a considéré que la multinationale avait agi avec « malveillance » et l’a condamnée à 289 millions de dollars (env. 2,8 millards Fcfp) de dommages. Plusieurs centaines de documents internes (courriels, fax, rapports internes, correspondances avec les autorités, etc.) de la société Monsanto, obtenus dans le cadre d’actions en justice, avaient été rendus publics dans le courant du premier semestre 2017 par la justice fédérale américaine. Ces « Monsanto Papers » ont joué un rôle déterminant dans la condamnation de la firme.

L’affaire n’est cependant pas terminée puisque Monsanto, récemment rachetée par le groupe allemand Bayer, a immédiatement annoncé son intention de faire appel. Ce géant de l’industrie agro-chimique, considère que le glyphosate (principe actif du Roundup) ne présente pas de danger pour la santé humaine lorsqu’il est utilisé conformément aux usages. Ce jugement historique est cependant susceptible de peser sur l’agriculture mondiale. Fin novembre 2017, l’Union européenne (UE) a autorisé l’utilisation du produit pour cinq années supplémentaires.  Le gouvernement français a quant à lui qualifié d’«historique» ce jugement qui selon le ministère de la Transition écologique confirme la décision «pionnière» de la France d’interdire le glyphosate en 2021. Le ministre Nicolas Hulot a en tout cas évoqué le « début d’une guerre » contre les pesticides à la suite de cette condamnation de Monsanto pour ne pas avoir informé de la dangerosité de son produit Roundup. «La justice agit là ou le gouvernement n’est pas présent, il faut que les citoyens continuent de se mobiliser pour que le glyphosate soit enfin interdit en France et en Europe», a indiqué à l’AFP un représentant de Greenpeace France.

En Polynésie française, le ministère du Développement des ressources primaires a annoncé, en novembre 2017, avoir décidé d’inscrire rapidement cet herbicide sur la liste des produits non autorisés à la vente en Polynésie française. Toutefois, suite à la réaction d’agriculteurs conventionnels, le processus n’est pas encore engagé…

EELV va intenter une action devant le tribunal administratif contre les autorisations de mises sur le marché de ces produits, en réclamant le réexamen en urgence de la dangerosité du glyphosate par l'agence de sécurité sanitaire (Anses). «La récente décision de la justice californienne ne fait pas jurisprudence en France mais elle se fonde sur des documents internes du groupe, qui depuis 1983 est au courant que ses produits sont cancérigènes. Or l'Anses se fonde sur les documents du groupe. Cette décision californienne constitue donc un fait nouveau qui selon nous justifie que la justice soit saisie», a commenté un porte-parole d'EELV. (18/08)

+ EELV va contester en urgence la légalité du glyphosate de Monsanto (20 Minutes)

 

Revue de presse de la Fondation pour la Nature et l'Homme (FNH) du 12 août

Agent orange, PCB, hormone de croissance bovine, OGM, glyphosate… combien d’histoires sulfureuses sur la trajectoire de cette firme américaine dont le bénéfice net 2017 a dépassé 2 milliards de dollars, pour un chiffre d'affaires de près de 15 milliards ?

1- Procès Monsanto. Interview. Brent Wisner : «Cette multinationale combat la science et ne s’intéresse qu’aux profits économiques», Libération, 07/08/18, 20:16

2- Nicolas Hulot, un ministre tiraillé entre lassitude et détermination, Le Monde, 08/08/18, 10h14 

3- Le gouvernement "plus préoccupé par la dette publique" qu'"écologique" (Lambert, LREM), AFP, 08/08/18, 12:00

4- Tribune. Quand le sage montre le climat, l’économiste regarde l’inflation, Libération, 08/08/18, 18:46

5- Glyphosate : Hulot "fait ce qu'il peut", mais ce n'est "pas du tout une priorité du gouvernement", regrette Corinne Lepage, Boursorama avec AFP, 10/08/18, 15:12

6- Brice Lalonde "Pas besoin d'être Vert pour être un ministre écologiste", Le Monde, 10/08/18, 20h06

7- Glyphosate : Monsanto condamné à payer près de 290 millions d'euros à un jardinier malade d'un cancer, Radio France, 11/08/18, 08:33

8- Le glyphosate sur le banc des accusés, de San Francisco au Sri Lanka, AFP, 11/08/18, 10:00

9- Pour EELV, la condamnation de Monsanto "souligne la responsabilité coupable des politiques qui ont laissé faire", Radio France, 11/08/18, 10:21

10- Les « Monsanto Papers », à la base de la controverse sur le glyphosate, Le Monde, 11/08/18, 10h17

11- Procès du glyphosate : Monsanto condamné, un jugement historique, Le Monde, 11/08/18, 10h24

12- Monsanto, nom controversé et multinationale florissante, AFP, 11/08/18, 10h24

13- Comment Monsanto a toujours tout fait pour couper l'herbe sous le pied de ses détracteurs, France Télévisions, 11/08/18, 10:59

14- Procès Monsanto : "beaucoup d'espoir" pour les victimes, selon l'agriculteur Paul François, AFP, 11/08/18, 13h15

15- Condamnation de Monsanto. « Il faut sortir des pesticides », réclame la Confédération paysanne, Ouest-France, 11/08/18, 13h34

16- Procès Roundup : le glyphosate, toujours défendu par son propriétaire, AFP, 11/08/18, 13h52

17- Procès RoundUp : pourquoi son équivalent est difficile à imaginer en France, L’Obs, 11/08/18, 14h34

18- Glyphosate : cinq questions sur la condamnation de Monsanto aux Etats-Unis, France Info, 11/08/18, 16:51

19- Procès Monsanto : les anti-pesticides en France exultent, AFP, 11/08/18, 23:00

20- Glyphosate. Procès Monsanto : pour Hulot «c'est le début d'une guerre» contre les pesticides, Libération, 12/08/18, 01:16

21- L’état des procédures contre le glyphosate à travers le monde, La Croix (avec AFP), 12/08/18, 17h47

22- Interview de François Veillerette. «Le jugement contre Monsanto donne du poids aux partisans d'une meilleure réglementation», Libération, 12/08/18, 17:27

En audio

23- Michèle Rivasi déçue par Nicolas Hulot, qui "perd toutes ses négociations", Europe 1, 10/08/18, 09h14

24- Le PDG de Bayer France répond à Hulot : "Le glyphosate ne représente pas de danger quand il est utilisé conformément aux recommandations d'usage", BFMTV, 12/08/18

En vidéo

25- Procès du glyphosate : condamnation historique de Monsanto, TF1, journal de 20h, 11/08/18

26- Monsanto : condamnation historique face à un jardinier atteint d'un cancer, France 2, journal de 20h, 11/08/18

27- Monsanto : 4 000 plaintes déposées aux États-Unis contre le glyphosate, France 2, journal de 20h, 11/08/18

28- Glyphosate : contesté mais pas totalement interdit, France 2, journal de 20h, 11/08/18

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...